Bébé

La poussette est-elle réellement indispensable ?

31 janvier 2019
poussette-est-elle-indispensable

Voilà déjà quelques semaines que je pense à vous écrire sur ce sujet là. La poussette est souvent la première chose sur la liste pour bébé. Elle fait aussi partie des plus gros achats en terme de puériculture car son prix peut monter jusqu’à 600€ voire 1000€ ! Mais la poussette est-elle réellement indispensable ? Je vais vous faire part de mon expérience et de quelques conseils qui pourront peut être vous faire économiser quelques centaines d’euros !

 

La poussette est-elle réellement indispensable ?

 

Avant de commencer, je tenais à dire qu’aucun partenariat n’est présent dans cet article. Nous avons choisi tous les articles de puériculture dont je vous parle ici, en fonction de nos critères et nos besoins ! 🙂

 

Mon témoignage

Un mois avant la naissance de Marcel, nous étions en pleine recherche d’une poussette. J’avais vu la Yoyo dans un métro et le fait qu’elle soit compacte m’avait beaucoup plu ! Lorsque j’ai vu le prix, autant vous dire que j’ai abandonné l’idée. On ne voulait pas mettre 500€ ou plus dans une poussette. Je me suis mise à regarder tous les modèles et j’étais complètement perdue ! Tous les mots « cosy », « nacelle », « landeau » ne me disaient absolument rien et je ne savais pas ce qui était réellement utile.

Le plupart des poussettes sont des 3 en 1 en proposant la nacelle (=landeau) de 0 à 6 mois, le cosy de 0 à 12 mois que l’on utilise pour la voiture et l’assise à partir de 6 mois. Honnêtement, je n’avais pas envie d’encombrer mon petit appart de tant de chose alors j’en ai trouvé une dont la nacelle faisait aussi cosy, du 2-en-1 ! Super ! Nous l’avons achetée d’occasion pour moins de 250€ avec l’assise 6+, la protection pluie, etc. Pensant qu’il fallait une grosse poussette robuste, je n’avais pas fait attention au poids. Quelle erreur ! Au final, je n’en voulais plus pour différentes raisons :
Encombrante : trop de place dans l’appartement et dans le coffre. Impossible de la prendre dans le train seule avec Marcel.
Lourde : la « nacelle/cosy » pesait une tonne et pour prendre la poussette, il fallait porter d’un côté le châssis (base de la poussette avec roues) et de l’autre la nacelle qui était vraiment lourde. Autant vous dire que lorsque j’étais seule, je n’avais plus de bras pour bébé. Heureusement, à ce moment là, nous étions au rez-de-chaussée !
Pas pratique en ville : les grosses poussettes ne sont pas pratiques en ville, j’avais l’impression de prendre toute la place dans le tram, je ne pouvais pas prendre le métro avec (impossible de la plier, la porter avec bébé, etc).

Nous avons utilisé la poussette 3 mois exactement. Ensuite, j’ai testé l’écharpe de portage ! À partir de ce moment-là, la poussette a été à l’abandon pendant des mois. Je n’ai bougé avec bébé qu’en écharpe. À 5 mois, je suis passée au porte-bébé car je ne me sentais pas totalement à l’aise. J’avais toujours peur qu’il tombe, l’impression qu’il n’était pas assez maintenu. Je n’ai plus quitté le porte-bébé depuis! L’erreur que j’ai faite, car je n’y connaissais rien à l’époque, c’est qu’il n’était pas physiologique. Je l’ai gardé jusqu’au 12 mois de Marcel et puis j’ai « investi » dans un nouveau porte-bébé bel et bien physiologique : le HoodieCarrier de Love Radius (anciennement Je Porte Mon Bébé). J’ai craqué sur celui-ci tout simplement parce que je le trouvais plus beau que les autres haha! Puis, on peut acheter le pack « naissance » pour porter bébé dès le début. Je ne l’ai pas trouvé d’occasion car il est sorti il y a peu de temps. Son prix est de 115€, c’est pour ça que j’ai mis un peu de temps à l’acheter. Je vous en parlerais peut être dans un prochain article.

J’ai réutilisé un peu la poussette au début de l’été, Marcel avait 10 mois. Mais je l’ai très vite re-abandonnée pour le porte-bébé. Dès que j’ai eu mon HoodieCarrier, nous avons vendu notre poussette. N’ayant plus le cosy pour la voiture, nous avons acheté un siège-auto 0+/1 à ce moment-là.

Aujourd’hui, Marcel à 17 mois. Il commence à peser et le porter toute une journée de balade en ville devient un peu plus compliqué, surtout si j’ai d’autres sacs avec moi ! Nous avons donc repensé la question de la poussette mais avec des critères bien précis : compacte ET légère ! Seulement, la seule qui était vraiment (presque) parfaite pour nous était la Yoyo. Nous étions quand même prêt à mettre le prix ! La Eesy S Twist de Cybex nous plaisait bien aussi. Comme nous n’en avons pas besoin dans l’immédiat, nous avons attendu avant de faire l’achat. Puis, je suis tombée sur la Yuko de Bambisol : compacte, légère et moins de 100€ ! Ok, on valide. Nous avons acheté cette poussette pour 70€ sur C Discount et l’avons depuis deux semaines environ. Nous en sommes ravis ! Je peux monter et descendre mes 3 étages avec la poussette et bébé facilement, rien à voir avec la première que nous avions. Un article est prévu d’ici un mois, le temps que je la teste bien pour vous en parler plus précisément. Je ne l’ai pas encore prise dans les transports en commun ni au centre ville donc c’est encore un peu tôt.

Maintenant, j’utilise soit le porte-bébé, soit la poussette en fonction de la situation !

Juste un petit point sur la poussette Yuko qui peut vous être utile avant que son article soit en ligne : elle peut être utilisée dès la naissance, de la même manière que la Yoyo. Le petit bémol, qui pour moi est important, c’est que bébé n’est pas face à nous. À 17 mois, ce n’est pas grave mais à la naissance, je préfère largement voir mon bébé dans la poussette. Donc, si vous comptez utiliser la poussette souvent, pour l’instant, je ne la recommande pas pour un nouveau-né (à moins que ne pas voir bébé ne vous dérange pas ☺️). Si c’est juste une poussette à utiliser occasionnellement, car vous pensez prendre le porte-bébé ou l’écharpe 90% du temps, dans ce cas, oui !

 

La première année de bébé sans poussette

Comme vous avez pu lire, nous avons quand même utilisé une poussette les 3 premiers mois. Personnellement, je trouve qu’en ville ce n’est pas forcément indispensable. Surtout la première année où bébé n’est pas encore trop lourd. On peut le porter facilement en porte-bébé, le HoodieCarrier peut être utilisé dès la naissance, mais d’autres modèles existent !

EDIT : J’ai oublié de vous dire quelques d’assez important quand même : nous avons acheté un tricycle aux alentours des 10mois de Marcel. Trouvé sur Le Bon Coin, c’est vraiment un achat très utile pour nous. Il l’aime se balader au parc avec, faire le bruit de la moto dessus. Encore aujourd’hui, à 18 mois, nous l’utilisons beaucoup. C’est idéal lorsque les beaux jours arrivent. Parfait pour les petites balades, un peu moins pour le centre-ville, sauf si nous n’y aller que pour 1h.

Quelques exemples de situations et « solutions » pour porter/poser bébé sans poussette :

  • Balades : porte-bébé, écharpe de portage, globber, tricycle
  • Chez des amis : tapis d’éveil
  • Dormir (lorsque l’on n’est pas chez soi) : couffin nomade, tente nomade, lit parapluie
  • En voiture : coque*, siège-auto 0+/1

*On peut acheter une coque (ou cosy) seule, sans poussette, pour la voiture. Elle peut être utile en ville si vous prenez le taxi de temps en temps. Si vous avez une voiture et que vous prenez peu la route, peut être qu’un siège-auto 0+/1 sera plus intéressant car utilisé de la naissance jusqu’à 4 ans. Nous avons le Spin 360 de Joie. La coque est tout de même plus recommandé pour un nouveau-né. Le site Securange peut vous aider dans votre choix.

Ce n’est que des exemples, je vous laisse faire vos propres recherches pour voir les différents modèles que proposent le marché. On trouve donc des solutions assez simples pour bébé sans poussette ! Des solutions compactes et légères qui n’encombrent pas ou peu les petits appartements et les voitures 🙂

Voici les trois inconvénients que je peux trouver à cette situation :

– Ne pas pouvoir essayer des vêtements lors d’une session shopping. Ce que je faisais, c’était tout simplement d’acheter et d’essayer à la maison. Si ça n’allait pas, je retournais en magasin. N’hésitez pas à demander à la vendeuse en cabine d’essayage de vous garder bébé, ça m’est déjà arrivé. Elle m’a proposé d’elle même et elle était ravie !
– Ne rien avoir pour poser bébé dans un restaurant. Et oui, tant qu’il ne se met pas assis tout seul, on ne peut pas le mettre dans une chaise haute. De 0 à 3 mois, j’avais la poussette et de 3 mois jusqu’à ce que je puisse le mettre sur la chaise, je n’ai pas fait tant de restos que ça ! Lorsque c’était le cas, j’ai eu la chance d’être souvent tombée sur des restaurants avec banquettes. J’allongeais Marcel sur la banquette à côté de moi et il restait sage. Mais honnêtement, on privilégiait les repas à la maison ou chez des amis. Les restos se sont fait de plus en plus rares avec bébé. Parfois il peut être sage, mais d’autres fois, il peut pleurer dans la poussette, on le console dans nos bras et on mange notre plat devenu tout froid. Il commence à se mettre debout ou à marcher, va aller partout dans le resto et ne voudra pas rester sur sa chaise. En bref, je vous conseille les restos sans bébé haha! Parce qu’il faut toujours avoir un oeil dessus, on profite forcément moins de l’instant et je ne vous parle même pas de suivre la conversation !
– Ne pas aimer le portage ! C’est tout à fait possible. Dans ce cas, peut être qu’il vaut mieux repérer la poussette que l’on souhaite de façon à l’acheter rapidement si on se rend compte que le portage n’est pas fait pour nous.

Pour la petite histoire : je suis allée plusieurs jours à Paris avec Marcel lorsqu’il avait 5-6mois, sans poussette évidement. En train, c’était impossible d’embarquer mon paquebot avec moi (et Marcel, et les valises 😅). On a tout simplement dormi ensemble dans un lit 2 places, je l’ai eu en porte-bébé tout le temps et quand on mangeait il était soit sur le canapé (bien surveillé!) ou au lit si c’était l’heure (il ne se retournait pas encore seul). Et les deux restaurants que j’ai fait étaient avec banquettes !

 

Choisir sa poussette : les questions à se poser

Maintenant, je sais que ne pas acheter de poussette pour son premier bébé peut faire peur. Nous même avions l’impression qu’il était impossible de faire sans, donc je comprends absolument que l’option « sans poussette » ne soit pas envisageable pour certaines d’entre vous :). Pour vous aider un peu, voici quelques questions à se poser avant de fixer son choix sur un modèle précis :

– Ai-je besoin d’une poussette compacte ?
(Préférable si petit appart et transports en commun. Si vous voyagez souvent en train ou avion, elle doit être facilement transportable de manière à pouvoir la prendre avec bébé sans contraintes.)

– Ai-je besoin d’une poussette légère ? Quel est son poids ?
(Préférable si pas d’ascenseur)

– Quel budget maximum ?

– À quelles occasions vais-je m’en servir ?

– Puis-je la remplacer par un autre moyen moins encombrant, plus léger et moins cher ?
(cf ma petite liste de « solutions »)

– Ai-je besoin d’une coque ?
(La coque ou le « cosy » est un siège-auto pour bébé et non pas une poussette ! Je vous laisse lire cet article. Donc si vous n’avez pas de voiture et ne prenez jamais le taxi , peut être que ça ne vous sera pas vraiment utile.)

– Bébé est-il face à moi de la naissance à 6 mois ?

– Puis-je mettre bébé face à moi avec l’assise 6+ (à partir de 6mois) ?
(Je n’ai pas cette option sur la Yuko mais je l’avais sur l’ancienne. Lorsque j’ai repris un peu la poussette, je m’étais toujours Marcel à 10 mois,  face à moi. C’est un petit plus pas forcément indispensable mais bien quand même :).)

– Est-ce que le pliage/dépliage de la poussette se fait à une main ?
(S’imaginer en situation avec bébé dans un bras et la poussette dans l’autre pour monter les escaliers par exemple.)

– Quels accessoires sont inclus ?
(Habillage-pluie, sac de transport, etc.)

– Y a-t-il un panier de rangement sous la poussette ? Quelle est sa capacité ?

– Le système de freinage est-il facile ?

– Y a-t-il de bonnes suspensions ?
(Pour limiter les chocs.)

– Les roues sont-elles pivotantes (au moins à l’avant)?

 

Quelques modèles de poussettes légères et compactes dès la naissance :

  • Yoyo+ de Babyzen : Très compacte et légère ! Elle a un réel succès et je pense que c’est quand même bien mérité :). Je la trouve juste un peu basse. Si vous comptez l’acheter d’occasion, vérifiez bien qu’il s’agit de la « Yoyo+ » et pas la « Yoyo » !
  • Eesy S Twist de Cybex : position face à nous à la naissance et même après 6 mois ! Le Cocoon S Cybex est à acheter pour la position allongée du nouveau-né.
  • Yuko de Bambisol : bébé n’est pas face à nous dès la naissance … Le canopy (protège du soleil, vent, etc) est un peu petit. On peut rajouter un pare-soleil par exemple.
  • Nano de Mountain Buggy : nacelle cocoon pour nouveau-né à acheter en plus pour la position allongée.
  • Scatto de Brevi : je viens de la découvrir ! Position allongée pour bébé mais n’est pas face à nous. J’ai vu sur une photo que l’on pouvait voir bébé quand même (sur ce site), à vérifier !

ATTENTION, certaines poussettes se disent « dès la naissance » car on peut y installer une coque avec des adaptateurs. Mais si vous avez lu l’article que je vous ai mis plus haut, la coque est un siège-auto et non pas une poussette pour balader bébé toute la journée ! 🙂 Vérifiez que la poussette « dès la naissance » propose bien la position allongée pour bébé et/ou qu’il existe un « cocoon » adapté à acheter. Aussi, vérifiez que bébé soit face à vous, personnellement, je trouve ça plus rassurant. Le mieux est d’aller directement tester la poussette dans une boutique pour se faire son propre avis !

Un porte-bébé physiologique ou une écharpe de portage reste quand même bien pratique pour faire les grosses courses par exemple. C’est plus facile lorsqu’on a aussi un caddie ou un chariot ! Mais aussi pour porter bébé à la maison tout en ayant ses deux bras dispos. N’hésitez pas à aller tester en boutique pour faire votre choix et regarder ensuite sur Le Bon Coin si il n’y en a pas un d’occasion .

 

Voilà ! J’espère avoir été assez complète dans cet article.
Si vous avez d’autres conseils, témoignages, ou modèles de poussettes,
n’hésitez pas à partager tout ça en commentaire !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply