Maternité

Mes indispensables pour l’allaitement

22 janvier 2018
indispensables-allaitement

Lorsque la question « allaitement ou lait infantile » s’est posée, c’est tout naturellement que mon choix s’est orienté sur l’allaitement. À vrai dire, je ne me suis jamais vraiment posée la question et j’ai la chance que tout se passe à merveille : pas de contractions les premiers jours, pas de crevasses ni saignement, etc.

Personnellement, je n’y connaissais rien. Dans mon entourage proche, je suis la première à avoir un bébé alors autant vous dire que les discussions « grossesse/bébé/allaitement » n’avaient encore jamais eu lieu ! Moi-même je n’ai pas été allaitée, c’était vraiment une pratique qui m’était inconnue ! Une chose était sûre : je voulais essayer. Aujourd’hui, je suis heureuse que tout se soit bien passé et de pouvoir continuer. 🙂

Après bientôt cinq mois d’allaitement, je vais tenter de répondre au mieux à cette fameuse question : quels sont les produits et accessoires indispensables pour allaiter ?

Selon moi, il y a deux types de liste : les « indispensables » et les « utiles ».

  • Les « indispensables »: accessoires incontournables pour débuter dans l’allaitement;
  • Les « utiles »: les accessoires qui sont un plus mais qui ne sont pas forcément indispensables.

 

 

LES « INDISPENSABLES » POUR ALLAITER

Bien que l’allaitement soit une pratique des plus naturelles, elle n’est pas forcément évidente pour toutes les femmes. Il arrive que certaines d’entre nous ne peuvent pas continuer. Je pense qu’il n’y a pas besoin d’investir énormément au début … Voici l’essentiel pour commencer (selon moi) :

 

1. La crème de protection à base de lanoline

J’ai acheté la crème lanoline de Lansinoh 100% naturelle. À la maternité, j’en appliquais après chaque tétée pour prévenir des crevasses. Le premier mois d’allaitement est le plus douloureux. Les premières secondes de chaque tétée font mal. Parfois le mamelon devient sensible et c’est à ce moment-là que j’appliquais la crème, j’étais rapidement soulagée ! C’est vraiment une période à passer (un mois et demi pour moi), ensuite on n’a plus de douleur et heureusement ! 🙂 Je suis à plus de 4 mois d’allaitement, ma crème n’est pas terminée et ça doit bien faire 2 mois que je ne l’utilise plus. Elle a été une crème miracle pour mon début d’allaitement, c’est pourquoi je la compte comme indispensable !

 

2. Les coussinets d’allaitement

Il existe des coussinets d’allaitement lavables ou jetables. Pour ma part, j’utilise des jetables de la marque Lansinoh et j’en suis très contente. J’avoue que c’est un peu la facilité, peut être que j’achèterai des lavables s’il m’en manque d’ici la fin de mon allaitement. Pour la maternité, je vous conseille d’acheter un petit lot afin de ne pas vous retrouver avec un gros carton si vous décidez de passer au biberon ou si vous n’en avez pas besoin tout simplement ! Cependant, c’est bien d’en avoir quelques uns par prévention, surtout lors des montées de lait et des premières nuits. Chaque femme est différente, à vous de voir par la suite si cet achat est utile ou non.

 

3. Les sous-vêtements adaptés

Le soutien-gorge d’allaitement est réellement indispensable. Pour la maternité, deux suffissent. Si vous continuez l’allaitement, vous pouvez en acheter d’autres en sortant. Au contraire, si vous ne continuez pas, cela vous évitera de vous retrouver avec plusieurs soutiens-gorge d’allaitement dans votre placard ! Pour ma part, je n’ai pas changé de taille. C’est vrai que c’était un peu juste lors de la montée de lait mais elle n’a duré que quelques jours donc ce n’était pas gênant. À vous de voir selon votre poitrine si vous prenez une taille au dessus ou non, ou bien un de chaque ! On en trouve chez H&M (rayon maternité), Kiabi (attention c’est à partir du 90C…) ou encore Verbaudet par exemple.

Il existe aussi des débardeurs d’allaitement avec brassière intégrée, pas mal pour dormir sans soutien-gorge ou commencer un allaitement sans dépenser une fortune dans les vêtements adaptés. C’est idéal pour allaiter en public en soulevant son pull : votre ventre reste caché par le débardeur et vos épaules par votre pull ! En plus du prix très abordable, ils peuvent toujours être portés après l’allaitement.

 

4. Les langes

Le lange a plusieurs utilisations. Il permet d’essuyer les gouttes de lait sur la bouche de bébé, de se couvrir lors de l’allaitement, de protéger ses vêtements en cas de régurgitations mais aussi il peut être une petite couverture l’été. Il devient un peu le doudou ! Avec l’odeur du lait autant vous dire que bébé adore et que ça permet de le calmer quand on lui pose à côté de la tête. 🙂 Je ne comprenais pas son utilisation avant d’avoir mon babyboy, mais aujourd’hui je ne pourrai pas faire sans ! J’en ai acheté trois, exactement les mêmes et c’est un minimum !

 

5. L’alèse pour le lit

Pas besoin d’allaiter pour mettre une alèse, mais si vous n’en avez pas encore, c’est indispensable. Du lait peut couler la nuit (c’est très probable d’ailleurs) donc c’est plus prudent de protéger son matelas avec une alèse ! Et surtout si vous allaitez allongée ! De même pour le lit de bébé, entre régurgitations et bave … :p

 

6. La veilleuse

La lumière douce d’une veilleuse suffit amplement pour voir bébé et allaiter paisiblement. Elle permet de ne pas laisser bébé dormir dans le noir complet, d’éviter d’allumer la lumière en pleine nuit et de trop réveiller bébé. Pas de veilleuse en petit nuage ou quoique ce soit pour nous. Nous avons opté pour une veilleuse à LED murale et automatique : plus l’obscurité est profonde, plus la veilleuse brille. Lorsque la lumière est trop forte, il suffit de placer un objet devant pour que son intensité diminue, et ça c’est super ! Achetée à Lidl, elle a aussi un chargeur USB intégrée. J’ai réussi à la retrouver ici. Elle ne fait pas déco mais son prix est mini et elle est top !

 

7. Une boîte de lait infantile

Toutes les sages-femmes vous le diront : achetez une boîte de lait infantile au cas où ! Si l’allaitement ne fonctionne pas, si vous manquez de lait un jour et que ce jour tombe un dimanche … Je ne suis pas une bonne élève car je n’en ai jamais acheté. 🙈

 

8. Un biberon

Dans la même logique, il est recommandé d’acheter un biberon. J’ai acheté directement un 240ml, car le 120ml ne sert pas longtemps. C’est aussi utile lorsque l’on tire son lait pour faire garder bébé ou que papa veut tester. 🙂

 

LES « UTILES » POUR ALLAITER

Si vous décidez de continuer l’allaitement plusieurs mois, voici les accessoires utiles qui peuvent devenir indispensables et apporter un peu plus de confort lors de cette période :

 

1. Le coussin d’allaitement

J’ai un coussin d’allaitement et je le classe dans les accessoires « utiles » et non « indispensables » car vous pouvez très bien allaiter sans. Cependant, c’est quand même un certain confort. Il m’a beaucoup servi au début pour faire barrière lorsque j’allaitais en position allongée. Aujourd’hui, je sens quand même la différence lorsque j’allaite avec et sans. Il soulage mes bras car bébé repose dessus et je n’ai pas à porter tout son poids !

 

2. Les vêtements d’allaitement

Au début, je pensais acheter pleins de vêtements d’allaitement et puis je me suis vite aperçue que je pouvais faire sans. Premièrement, je trouve les collections assez simples. Deuxièmement, les jolies robes qui me faisaient de l’oeil étaient beaucoup trop chères pour une utilisation de quelques mois ! Bien que ces dernières sont plus pratiques lorsqu’elles sont spécifiques pour l’allaitement, pour le reste on peut trouver des alternatives : chemises, robes que l’on peut ouvrir en haut ou des tee-shirts et pulls tout à fait normaux qu’il suffit de relever ! Aussi, il y a les débardeurs d’allaitement dont je vous parle plus haut, qui sont pratiques et pas chers.

 

3. Les coquilles d’allaitement

Voilà un accessoire que je n’aime pas du tout ! Mais pour autant, il peut parfois être utile… J’ai acheté des coquilles d’allaitement pour que la crème lanoline pénètre bien sur la zone d’application et qu’elle ne soit pas complètement absorbée par les coussinets d’allaitement. Je les ai utilisées 3 fois il me semble. Impossible de sortir avec, ce n’est pas du tout discret ! Aussi, ça stimule la production de lait, ça je n’en avais pas besoin. Donc le lait coule dans la coquille et dès que l’on se penche, tout coule partout ! Bref une catastrophe, j’ai arrêté de les utiliser.

 

4. Le tire-lait

Le tire-lait n’est pas indispensable mais sachez que vous pouvez le louer gratuitement en demandant une ordonnance à la maternité, alors autant en profiter ! Je ne vous cache rien en vous disant que son utilisation est assez désagréable, en mode « je me trais ». Autant quand j’allaite, je n’ai pas cette sensation mais quand je l’utilise c’est complètement ça ! Il m’a été bien utile le premier mois, quand je n’osais pas allaiter en public, même devant ma famille ! Après, on décomplexe totalement et sincèrement il y a pleins de solutions pour ne pas voir la poitrine quand on allaite. Pour l’instant je ne l’utilise plus, mais il va bientôt m’être de nouveau utile pour mettre du lait de côté lorsqu’on va faire garder notre petit bout.

 

5. Les pots de conservation du lait

Je n’en ai toujours pas acheté car je n’ai pas encore eu besoin de faire garder le p’tit bout très longtemps. Le biberon a lui seul suffisait. Je me demande d’ailleurs si les pots de confiture en verre ne pourraient pas les remplacer ?

 

Et vous, quels sont vos indispensables pour l’allaitement ?

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply